Mozart

Enregistrer deux des trois concertos pour flûte de Mozart? Une évidence pour Helena Macherel. « Comment dire non à pareille proposition? » Le mécène, aujourd’hui disparu, qui l’accompagne depuis des années, l’encourage dans ce sens..

VOIR L'ALBUM

NOUVEAUTÉS

***


"The latest Claves release from Joachim Carr is titled ‘Numinosum’, a word drawn from Jungian psychology to describe a sort of involuntary mystical or religious experience. The programme suggests that the 35-year-old Norwegian pianist is a musician with a strong spiritual bent and his booklet essay of no fewer than 17 pages seems to indicate that this spirituality flourishes within a rigorous intellectual framework. Busoni’s transcriptions of four Bach chorale preludes serve as headings to chapters variously consisting of Liszt, Franck and Messiaen. [..]

Carr meets the two Liszt Légendes on their own terms with striking results. ‘St Francis of Assisi: Sermon to the Birds’ is all delicacy and finesse, delivered with a thoroughly captivating simplicity. [..] The two selections from Messiaen’s Vingt Regards are breathtaking in their pointillist precision and imagination. Richly evocative, these performances make one hope that Carr will one day record the entire cycle. [..] The chorale preludes are models of contrapuntal clarity and Carr shapes the actual chorale tunes with great sensitivity. [..]

That said, this is an unusually thoughtful recording which will doubtless reward repeated listening."

Gramophone Magazine, Patrick Rucker, november 23


VOIR L'ALBUM    LIRE L'ARTICLE


Nolwenn Bargin

Nolwenn Bargin, flûtiste franco-suisse d'origine bretonne, s'intéresse très tôt à la flûte. A 11 ans, elle commence ses études à Paris dans la classe de Sophie Cherrier et à 19 ans, elle entre à la Musikhochschule de Stuttgart dans la classe de Jean-Claude Gérard où elle obtient son diplôme d'études supérieures cinq ans plus tard.

Elle poursuit ensuite ses études dans la classe de Davide Formisano et obtient en 2010 son diplôme de soliste à l'unanimité. Elle débute sa carrière professionnelle à la Württembergische Philharmonie Reutlingen. S'ensuivent des contrats temporaires au Teatro alla Scala de Milan, sous la direction de Pierre Boulez, Ricardo Chailly et Gustavo Dudamel entre autres, et à la Philharmonie de Berlin, sous la direction de Mariss Jansons, Bernard Haitink et Herbert Blomstedt.

Actuellement co-soliste au Musikkollegium Winterthur.

more_horiz

Charl du Plessis Trio
Charl du Plessis est devenu célèbre lorsqu'il a été le plus jeune pianiste d'Afrique à être nommé Artiste Steinway en 2010. Il s'est depuis lancé dans une carrière internationale en travaillant simultanément comme pianiste classique et jazz et a illuminé la musique de Bach, Chopin, Gershwin et Antonio Carlos Jobim et pour une nouvelle génération d'auditeurs.

Depuis qu'il a décidé de créer son propre trio avec le bassiste Werner Spies et le batteur Hugo Radyn en 2006, Charl du Plessis a attiré l'attention du public sur les complexités et les capacités de la combinaison du jazz et de la musique classique. Les possibilités créatives de cette unité musicale lui ont offert les moyens de produire un large éventail de musique qui ne se limite à aucun style ou genre.

more_horiz
Kathrin Schmidlin, Piano
La jeune pianiste suisse Kathrin Schmidlin, née en 1990, a étudié avec Karl-Andreas Kolly à la Haute école des arts de Zurich, Wolfgang Manz à la Haute école de musique de Nuremberg et Tobias Schabenberger à la Haute école de musique de Bâle.

Elle est plusieurs fois lauréate de concours nationaux et internationaux et boursière de la Bachwoche Ansbach. Elle a reçu des impulsions importantes de Henri Sigfridsson, Aleksandar Madžar, Brigitte Meyer, Konstantin Lifschitz et Hartmut Höll, entre autres.

Ses prestations l'ont conduite à Paris, à Bayreuth, à la Steingräber & Söhne Piano Factory dans le cadre des Jeunes Maîtres Pianistes, à Gladbeck pour le Forum des Académies de Musique allemandes, au Theater Basel, à Sils Maria et au Menuhin Festival à Gstaad.

more_horiz

Peter-Lukas Graf, Flute
Peter-Lukas Graf est né à Zürich. Il a étudié la flûte avec André Jaunet (Zürich), Marcel Moyse et Roger Cortet (Paris). Il a obtenu le premier prix de flûte et le diplôme de chef d'orchestre au Conservatoire national de Paris. Pendant trois ans, il a étudié la direction d'orchestre à Munich. Graf a remporté le premier prix du concours international de musique de l'ARD à Munich et le prix Bablock du H. Cohen International Music Award à Londres.

Ce musicien aux multiples talents a été nommé le plus jeune flûtiste principal de l'Orchestre symphonique de Winterthur et de l'Orchestre du festival de Lucerne, avec des responsabilités supplémentaires de direction d'orchestre. Il a suivi une période de direction d'opéra et de musique symphonique à plein temps.

more_horiz
Crescendo Magazine: Nielsen et Szymanowski, de belles cartes de visite pour la violoniste Anna Agafia
"La jeune violoniste danoise Anna Agafia (°1996), actuellement artiste en résidence à la Chapelle musicale Reine Elisabeth, a obtenu en 2022 le Prix Thierry Scherz, parrainé par la Fondation Pro Scientia et Arte et les Amis des Sommets musicaux de la cité suisse de Gstaad. Décédé prématurément en 2014 à l’âge de 41 ans, Thierry Scherz était directeur artistique de ces Sommets musicaux. Comme l’...

more_horiz

Crescendo magazine: Chez Claves, des raretés de Pierre Wissmer en première discographique
L’année dernière, le label Claves proposait un album de deux CD (50-3018/19) consacré à des pages de Pierre Wissmer (Concertos pour clarinette, pour guitare et pour piano n° 3, ainsi que le Divertimento et la suite symphonique du ballet « Alerte puits 21 ! ») -notre article du 29 avril 2021-, avec, en couverture et en pochette intérieure, la reproduction d’œuvres de la période abstraite du pei...

more_horiz

Diapason magazine: 5 Diapason pour le dernier album Mozart
Dans ce premier volet d’une intégrale des concertos pour instruments à vent de Mozart, Alexis Kossenko tord définitivement le cou à la rumeur tenace selon laquelle Mozart aurait détesté la flûte. Dès le Concerto en sol majeur, celle-ci sait se rendre aimable. D’abord par une impressionnante agilité qu’on ne retrouve pas dans le KV 314, écrit à l’origine pour le haut- bois et transcrit à l’été 1...

more_horiz

La Liberté: La journée musicale de Finghin Collins
L’aube, le matin, le temps de midi, le soir, puis la nuit… Les moments de la journée ont inspiré les compositeurs, de l’époque romantique à aujourd’hui. C’est ce fil universel que tire le pianiste Finghin Collins, dans un récital discographique qui illustre l’inspiration d’une dizaine de femmes et d’hommes, qui se sont servi du piano solo pour transcrire leurs sensations, du réveil confiant au...

more_horiz

more_horiz